Menu
Les voyages du Mayero

Mythologie 3 : Dans la famille Tyndare, je voudrais Castor et Pollux…

Voyage 2010

Mots-clés : histoire, mythologie, Grèce

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

En fait quand Léna, la femme du roi de Sparte Tyndare, fut conquise par Zeus qui s’était transformé en cygne, il y eu bien deux œufs. Mais l’un des deux contenait la belle Hélène et Pollux, et ils avaient l’avantage d’être immortels. Le second contenait Castor et Clytemnestre et ces deux là étaient mortels. Il n’empêche, ces deux garçons devinrent inséparables. Et si Castor était un cavalier émérite, Pollux n’avait pas son pareil pour boxer ses petits camarades. Il furent élevés avec leurs sœurs par Tyndare qui n’était pas jaloux pour deux sous et qui leur transmis un solide sens de la famille. C’est ainsi que nos deux frangins allèrent libérer leur sœur Hélène des mains de Thésée, le roi de’Athènes, et qu’à la mort de Castor, son frère Pollux demanda à son père Zeus de lui accorder également l’immortalité. Après s’être concerté avec les autres dieux, il lui répondit : « Ecoute mon garçon, tu es bien généreux, mais ta proposition ne peut pas être retenue comme telle. Cette situation créerait un précédent dommageable. Mais je vois bien que vous êtes de braves petits gars et nous allons faire une exception. Si tu l’acceptes nous te proposons ceci: pendant 6 mois l’un d’entre vous sera aux enfers , et l’autre sur l’Olympe. Et les 6 mois suivants vous changez. » Pollux comprit qu’il ne reverrait plus son frère mais il donna son accord tout de même. Et c’est aussi la raison pour laquelle ils sont si éloignés dans la constellation qui les représente : d’ailleurs quand une des étoiles principales apparaît, l’autre n’est plus visible. Revenons quand même à la cause de la mort de Castor. Ces deux là n’étaient pas blanc-blancs. D’accord ils avaient viré les pirates qui infestaient la région de Sparte; ils avaient même participé à la recherche de la Toison d’Or avec Jason et pendant ce voyage ils avaient calmé la tempête qui avait sauvé leur bateau d’un naufrage certain(*)… Mais nos deux loustics s’entendaient comme larrons en foire pour faire un certain nombre de « conneries ensemble » (il n’y a pas d’autres mots: vous allez vous en rendre compte) : non seulement il leur arrivait de voler du bétail, mais en plus, invités aux noces de leurs cousins, il ne trouvèrent pas mieux que d’enlever les fiancées qu’ils trouvaient à leur goût. Forcément les futurs maris ne furent pas très content et les poursuivirent pour récupérer les filles et accessoirement leur faire avaler leur dentier. La bagarre tourna mal et ce qui aurait du se terminer par une gentille poignée de mains et une bonne rigolade finit par le décès de l’un des jumeaux. Bien sûr, quand Pollux s’adressa à Zeus pour demander l’immortalité de son frère, ce dernier ne lui fit même pas un reproche sur la légèreté de leur attitude : il était quand même plutôt mal placé coté embrouille avec les femmes.

  

(*) Depuis ils sont vénérés par les marins. Nous nous préférons nous adresser au dieu Poséidon plutôt qu’à ses saints, mais on ne sait jamais, à l’avenir je les invoquerais bien en cas de malaise…

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »