Menu
Les voyages du Mayero

A Skopelos, au printemps

Voyage 2010

Mots-clés : Grèce, Skopelos, Sporades

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

Nous ne lassons pas de la ville

rue de Skopelos maison fleurie scéne de rue c'est aussi le printemps en ville pot décoré et fleuri%%

Mais il est grand temps de partir redécouvrir ou découvrir les autres richesses de l’île

  • et tout d’abord les magnifiques baies et plages

Plage du Pharos Baie de Stafilos La plage de Limnonari Envie de plonger? Limnonari cormoran se séchant L'ilot de Stafilos

  • le littoral et même les hauteurs. Quand ce n’est pas trop boisé, nous découvrons les autres Sporades toutes proches

Skiathos vue de Klima Alonissosvue de Pharos Alonissos vue dusite de Sandoukia

  • la ville de Glossa au nord est un peu particulière par rapport au reste de l’ile: elle est habitée par des Thessaliens qui ont leur propre dialecte et qui sont réputés pour être très accueillants. Nous avons testé et nous confirmons…

Glossa Ville perchée avec beaucoup d'escaliersRue de Glossa

  • L’île est couverte pour une bonne partie de forêts de pins qui ont été exploitées jusque dans les années 1950 pour construire des bateaux. Nous avons emprunté pas mal de pistes qui les traversent et pendant des kilomètres, nous n’avons vu personne. Nous avons marché pour découvrir des tombes néolithiques et au-delà de l’intérêt historique de ces vestiges, nous avons surtout apprécié le paysage de garrigues qui ressemble fort à celui du site d’Homère dans le nord d’Ithaque , là où il enseignait à ses disciples et d’où l’on pouvait voir 3 mers…

route en sous bois Grands pins Les tombes néolithiques de Sandokia

  • L’agriculture reste traditionnelle; même s’il reste peu de jolies fermes à l’ancienne: nombreuses oliveraies plus ou moins biens entretenues, quelques vignes et vergers de pruniers, beaucoup de ruchers près des forêts de pins, de grands troupeaux de chèvres pour le fromage… Le mulet est encore bien utilisé par les chevriers.

maison traditionnelle beaucoup d'oliveraies plus ou moins bien entretenues oliveraie bien suivie... De nombreux ruchers près des forets de pins Chevrier qui cofectionne le fromage local (Tyri) Il reste encore de nombreux mulets la chèvre  suit le muletier comme un petit chien

  • Et bien sûr nous ne pouvions pas finir ce billet sans essayer de vous faire partager l’explosion de couleurs de la flore au printemps. Contrairement aux Cyclades, les Sporades sont bien arrosées et elles sont bien vertes toute l’année. Il y a de nombreuses sources en forêt…

Les genets sont tous  en fleur des jaunes... ... des mauves... ... des mauves... sorte d'asphodèles... ... sauge.. ...plantes grasses... pour finir une adorable petite maison qui a domestiqué toute cette flore locale

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »