Menu
Les voyages du Mayero

Les enfants à bord

Équipage

Mots-clés : matelot, enfants à bord, vie à bord

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

Marion et Nini

Nous avons toujours privilégié les apprentissages en lien direct avec les activités du bateau: se repérer à dix ans sur une carte marine et faire la navigation, prendre en charge l’annexe, raconter les expériences vécues par écrit, s’occuper de la caisse de bord, pratiquer la nage et la randonnée pédestre, connaître la faune et la flore aquatiques par la plongée sous-marine, participer à l’inventaire et à l’armement du bateau, rencontrer des personnes à la culture, au langage et aux activités différentes, échanger en anglais pour se faire comprendre des autres équipages, gérer progressivement sa scolarité… sont autant d’opportunités pour développer l’envie d’apprendre, le sens des responsabilités, la connaissance du monde. L’exploitation des situations liées à la pratique de la voile et à l’approche du milieu marin et littoral est suffisamment riche pour éviter de transformer le voilier en une annexe scolaire classique. En se dotant de quelques outils simples pour vérifier que le programme de l’Education Nationale soit respecté dans ses grandes lignes, et en choisissant les meilleurs moments dans la scolarité, il est possible de partir plusieurs mois avec la famille. Le capitaine est très heureux quand ses enfants prennent le Mayéro sans lui: c’est un des signes, selon lui, que sa mission éducative est quasi terminée: trois d’entre eux l’ont fait. Mais heureusement pour les 2 autres il existe des manières différentes d’arriver à ce résultat..

manou à la barremanou kayaak

  

__Emmanuel, dit Manou ou Manoo, 39 ans, a participé depuis le début à toutes les aventures, y compris celle de l’association Educanaute où il a pris en charge le secteur du kayak de mer. Méticuleux à l’extrême et plein d’humour, il est en plus très à l’aise sur un bateau. Il a mené le Mayéro seul avec un copain. La mer est son élément: devenu skippeur et plongeur professionnel, il a su allier son envie de voyage avec sa passion du cinéma. Il vit maintenant au Québec où il travaille comme réalisateur et directeur de production pour une compagnie de production audio-visuelle, continue à enseigner la plongée et réalise de temps en temps des films sous- marins. Il est marié à une charmante québécoise, Martine, et a deux enfants…

Céline à la barreCeline

__Céline, 37 ans, a connu tous les bateaux… Elle a assuré en barrant notamment dans les moments les plus difficiles. Un peu “fondue” quand le vent se lève, elle aurait tendance à laisser le bateau surtoilé pour jouir de la vitesse…Têtue et volontaire, c’est une co-équipière hors pair. A mené le Mayéro seule avec son frère Nicolas sur plusieurs semaines.Vit actuellement à Londres où elle est directrice d’une école Montessori.

Nicolas comme un poisson dans l'eauNico plongeur

__Nicolas, dit Nini ou Nico, 26 ans, est sans doute celui qui a le plus passé de temps à bord en gérant seul une bonne partie de sa scolarité. C’est un poisson dans l’eau, un champion du savoir-vivre en société. D’un caractère égal, sa facilité à nouer des relations et sa bonne humeur en font un compagnon idéal. II saisit toutes les opportunités et ses centres d’intérêt sont légion. Ceinture noire de judo, son calme et sa sérénité sont légendaires. Ingénieur informatique, il anime une équipe dans une entreprise à Tours. Il voudrait bien revenir sur le Mayéro avec Camille sa compagne à l’esprit voyageur.

Marion à l'étravemarion championne de pêche

__Marion, 20 ans, a été conçue sur un voilier. A trois mois elle naviguait déjà: c’était bien parti… Mais pendant quelques années elle a du faire face à un mal de mer récurant, lié à une malformation de l’oreille interne. Nous avons du réduire quelques temps nos longues traversées et nous naviguions essentiellement de nuit et pendant ses longues siestes. De plus elle avait peur de se mettre dans l’eau. Heureusement, avec l’aide efficace de sa mère, elle a dépassé tous ces problèmes. Devenue nageuse hors pair et excellente navigatrice; au départ de son frère, elle a fait venir à bord du Mayéro toute une ribambelle de copines plusieurs années de suite… Elle détient le record de pêche ; elle a amassé tout au long de nos voyages une collection incroyable de coquillages, de galets…. Ses aménagements de cabanes à bord étaient formidables mais parfois un peu envahissants. Étudiante à lAE “gestion des entreprises”, elle vit à Caen avec son copain Pierre.

Cyrille

__Et Cyrille, 37 ans.. Pas très porté sur la voile, car malade à bord, il a tout de même essayé de faire une croisière longue durée, mais son mal de mer tenace l’a contraint à arrêter l’expérience. Qu’à cela ne tienne, il avait bien d’autres possibilités; s’investir dans la gestion de la ferme ou aller à la montagne avec son grand-père, pendant nos absences… A chacun ses choix… Il a su développer d’autres qualités dans d’autres champs. Expert en travaux manuels, en conduite et en mécanique il a refait complètement sa maison et il exerce le métier de chauffeur-routier. Il a un enfant et vit à 15 km de notre domicile. Ainsi nous le voyons assez souvent quand nous sommes à terre…

Certains pourraient penser qu’en réunissant sur un grand voilier, cette belle brochette de marins et de terriens nous formerions un équipage de rêve… Mais nous souhaitions d’abord qu’ils puissent vivre libres, indépendants et heureux. Nous sommes fiers qu’ils soient partis vers d’autres horizons: l’univers leur appartient. Et puis soyons honnêtes le Mayéro est vraiment plus grand depuis que nous sommes deux!!!__

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »