Menu
Les voyages du Mayero

Taormina

Voyage 1999

Mots-clés : Italie, Sicile, Stellina, Taormina

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

Christophe, Marion, Nicolas à la pêcheRiduna retrouvé, Stellina ici, l’Etna à l’horizon . Feux d’artifice tous les jours. L’anniversaire de Nicolas avec gâteaux et cadeaux et amis. Développons un petit peu: Stellina nous fait du sirop de citron. Nous allons souvent à la pêche avec Christophe et Nicolas et mettons des holoturies comme appâts . Nous jouons beaucoup à toutes sortes de jeux sur le Stellina. L’Etna, nous le voyons avec sa fumée toute la journée. Des feux d’artifice sauf le 14 juillet pour l’anniversaire de Nicolas, comme par hasard. L’anniversaire de Nicolas avec Stellina, un gâteau avec plein de colorants et des cadeaux (un couteau suisse , comme Isabelle qui est suisse et une carte marine avec des mots rigolos dessus). Les trains passent au loin tous les quarts d’heure. La ville est belle mais très haute. Nous mangeons tous les soirs avec des copains sur les voiliers. J’ai appris à faire du moteur pour conduire les parents avec l’annexe . Il y a du feu très souvent sur les collines. J’ai mis la nasse et j’ai attrapé 2 poissons et 2 autres à la ligne. Marion

Technique de pêche du Stellina ligne de pêche du Stellina

La bonne lampe à pétroleDernière étape Italienne Dernière étape Italienne de Crotone à Santa Maria de Leuca. La traversée était très dure, il y avait beaucoup de vagues et beaucoup de vent. Nous avons fait des jeux et j’ai beaucoup dormi. Des heures à la voile sans moteur, puis à la fin plus de vent, mais des vagues. Quand nous étions penchés, l’huile n’arrivait pas(sic) et le moteur faisait beaucoup de bruit. Les parents et Nicolas n’ont pas dormi à cause de la lune (le soir, hier).Le voilier de Georges et de Marie Noël Mais bon parlons du port. Le lendemain lever à 7 heures je somnole, je lis, je vais voir les poissons, je reviens très contente : j’ai vu une dizaine de girelles, une vingtaine de crevettes et plusieurs crabes, des rougets barbets, des sevrans chevrette et d’autres sortes de poissons. Un pêcheur a pêché un mulet, pas de 46 cm comme le mien , mais de 25 ou 30. Après que tout le monde se soit réveillé, nous partons en ville pour dépenser nos dernières lires. Nous ne trouvons pas de réveil ; nous l’avons vu, mais c’était fermé. Nous sommes tout de même revenus avec des courses et à manger. Je mets ma nasse et 2 poissons sont venus (une girelle et une vive). Marion

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »