Menu
Les voyages du Mayero

Céphalonie

Voyage 1999

Mots-clés : Céphalonie, Grèce, vie locale

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

Une sage décision
Nous voici à Céphalonie la plus grande île Ionienne (970km2). Le mouillage est superbe, mais peu protégé des vents du sud-est. Nous réservons deux mobs auprès d’un loueur pour partir en expédition le lendemain. Après une nuit calme, une belle journée commence… Mais le cap’tain décide de surseoir à la balade car il craint un changement de temps. La journée s’organise alors autrement: petite rando pédestre, travail scolaire, pêche, baignade, lecture, jeux… chacun ses activités. Cependant vers 17 heures, le vent se lève et forcit très vite. Le bateau dérape : les deux ancres ne suffisent pas et pourtant j’avais plongé pour les remettre en place! L’équipage réagit vite et exécute rapidement les manoeuvres: décrocher l’amarre arrière, remonter la première ancre, puis la seconde, ranger tout ce qui peut gêner. Deux solutions se présentent alors : re-tenter le mouillage ou s’amarrer au port. Après mùres réflexions le cap’tain retient la deuxième solution . Et ce fut la bonne, car le vent se renforça encore, et divine surprise! la place du port était gratuite! Comme quoi la décision du cap’tain était justifiée: si nous étions partis le matin, il y aurait eu sûrement de la casse sur notre joli Mayéro. Nicolas

Une journée touriste

Chapelle à CéphalonieNous louons une voiture à 28000 drachmes (une Saxo!). Elle était mieux que celle de Pentelleria qui était toute pourrie. Argospoli: Nous prenons la décision d’aller au musée. J’ai vu plein de pièces différentes (du XVIIIe siècle), plein de broderies et plein de dames pas habillées pareil de diverses époques. Papa a beaucoup aimé les outils utilisés auparavant sur l’île: moulin à farine à main, métier à tisser, canne de berger… Nicolas a beaucoup apprécié les photos du tremblement de terre de 1953 sur les îles Ioniennes. Maman est tombée en admiration devant une ancienne icone. Mur des cyclopes: le mur des cyclopes est fabriqué avec des gros blocs de pierre au VIIIe siècle avant JC. Il a peut être été détruit par le tremblement de terre. Drogarati: les stalactites et les stalagmites, c’est beau mais c’est cher: 80 frs pour 4! Et en plus c’est glissant! Les chèvres: elles descendent de la montagne; leurs abris dans des grottes sont beaux. Quand le berger arrive, elles viennent toutes seules! Le mont Enos Il y avait du brouillard , on a pas vu le sommet et on avait mal aux oreilles! C’est le mont le plus haut de Céphalonie (1628m) . Marion
La chaussée des géants (Mycéniens)La grotte aux stalagmitesDentelle de Céphalonie

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »