Menu
Les voyages du Mayero

L’arrière pays de Syracuse: Noto et l'Etna

Voyage 1999

Mots-clés : Italie, Sicile, Syracuse

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

Noto

Rassurés par la présence de Nicolas qui préfère rester à bord pour remettre de l’ordre dans ses cours et regarder les belles étrangères sur leur bateau ou sur le quai, nous partons tous les trois visiter l’arrière-pays sur les conseils d’un professeur français, installé dans cette ville. Les bus sont nombreux, réguliers et peu chers pour ce genre d’escapade. C’est ainsi que nous découvrons presque par hasard la cité de Noto surplombant une plaine riche de cultures. Véritable joyau de l’art baroque, cette ville fut reconstruite, suite à un séisme en1693, au XVIIe et XVIIIe siècle. Chaque rue recèle des richesses. En dehors de magnifiques édifices à caractére religieux (églises, monastères, séminaires…) de nombreuses maisons bourgeoises présentent des façades richement ornées de sculptures et les balcons de fer forgé sont très fleuris. Les places pavées sont superbes et souvent ombragées.

L'arrière pays de Syracuse: orangers, oliviers ...La campagne

Autour de Syracuse il y a de très grandes exploitations où abondent orangers , citronniers , vignes , oliviers, curcubitacées, céréales… En nous enfonçant plus avant dans le pays, le relief est plus accidenté et les exploitations sont plutôt vivrières: certes le paysage est plus beau et moins ordonné, mais il est de toute évidence plus difficile à exploiter. Chantal et Jean-Marie

Les fumeroles de l'Etna font pleurer MarionL'Etna est en activitéL’Etna fait pleurer!

Nous avons fait escale à Catane avec nos amis du Stellina pour aller voir ce fameux volcan : l’histoire fait part de plusieurs grosses éruptions comme celles de 475 av. JC ou de 1669 qui fit 60000 victimes à Catane, située pourtant à 15 km. Haut de 3340 m. et étendu sur 1250 km2, l’Etna est le plus grand volcan d’Europe. Ses flans sont cultivés jusqu’à 1300 m. car la lave, riche en potassium et en phosphates, est très fertile. Nous avons vu de la lave en fusion dans un puits avec un dégagement important de soufre qui a fait pleurer Marion. Quelle expérience! qui devrait plonger tout observateur normalement constitué dans une réflexion profonde sur la “petitesse” de l’homme face aux éléments naturels!… Nicolas

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »