Menu
Les voyages du Mayero

L’heure de la sieste

Voyage 2004

Mots-clés : Grèce, Ionienne (mer), Levkas

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

La baie est endormie. Dans le village, les cris joyeux des enfants ne sont plus perceptibles. Fini la pétarade lointaine des motocyclettes et le klaxon des voitures. Il reste seulement le chant ininterrompu des cigales dans la colline. Même les gallinacés des nombreuses basses-cours présentes sur les berges marquent la pause. Moites et nonchalants , nous essayons de trouver l’endroit le plus frais du bateau , sans toutefois y parvenir. Puis, allongés dans notre couchette, nous tentons quelques temps de poursuivre la lecture du bouquin en cours avant de nous laisser aller dans un demi-sommeil lourd et incertain. Le réveil est difficile: la langue est sèche , le corps trempé de sueur, les yeux bouffis, la respiration oppressée… Nous mettons quelques temps à retrouver nos marques…C’est le bon moment pour se rafraîchir les idées avec un bon café, frais de préférence, et une petite baignade autour du bateau( enfin pour ceux qui ne sont pas phobiques à propos de l’eau…) Sur la côte la vie reprend doucement. Le marteau du charpentier de marine reteinte à nouveau et des bribes de conversation commencent à nous parvenir. Le chant des coqs qui reprend, marque officiellement la fin de la sieste pour tous … Chantal et Jean-Marie
Les filles à l'eau...

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »