Menu
Les voyages du Mayero

Levkas

Voyage 1999

Mots-clés : Levkas

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

Fleurs d'automneAsphodélesHors saison A partir du début septembre, de nombreux orages arrosent les îles Ioniennes; tout reverdit alors et refleurit. c’est le bon moment pour découvrir à pied les sentiers qui serpentent le long des côtes escarpées. Il est bon d’attendre la fin d’après midi car les chaleurs sont encore fortes à cette saison. Si au commencement de la randonnée, nous avons plaisir à surplomber le mouillage, ensuite les découvertes sont telles que l’on oublie rapidement le Mayéro: petite ferme perdue dans la montagne, sans électricité, sans eau, sans route d’accès dont la production est essentiellement basée sur les olives, l’élevage ovin, caprin, et apicole, où le seul outil de travail et de transport semble être le mulet. Au détour d’un lacet, nous apercevons des crocus géants, des asphodèles très élégantes sur un tapis d’herbe vert tendre; et toujours et partout de magnifiques oliviers de tous âges, de toutes formes, plantés sur des terrasses qui pour certaines ont demandé un travail considérable pour leur construction. Couleurs vivesMalheureusement de nombreux îliens, attirés par le mirage des pays riches sont partis, laissant à l’abandon cette culture ancestrale, développée surtout pendant l’occupation vénitienne. Faute d’entretien, la garrigue a repris ses droits et les murets ont tendance à s’ébouler. Pris dans cette ambiance champêtre, nous aurions aimé prolonger sans fin la balade. Et pourtant il nous faut rentrer car la nuit arrive et il faut bien rejoindre les enfants qui ont préféré aller découvrir le monde sous-marin.

Chantal et Jean-Marie

Pécheurs à VlichoA la rencontre des habitants…En automne, quand le gros des vacanciers est parti, les îliens retournent à leurs occupations et il suffit de s’intéresser un peu à ce qu’ils font pour qu’ils vous réservent le meilleur accueil. Pressoir municipalC’est ainsi que nous découvrons le fonctionnement du pressoir communal et goûtons le plaisir rare de la pêche traditionnelle du mulet, effectuée par un couple totalement intemporel.

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »