Menu
Les voyages du Mayero

Les Méduses

Voyage 2000

Mots-clés : Grèce, méduse

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

Cette manière qu’elles ont de se déplacer en battant leur ombrelle avec élégance; les tentacules multicolores qui abritent souvent des petits poissons; cette teinte translucide qui laisse apparaître une organisation complexe de leur organisme; tous ces éléments loin de me dégoûter, m’enchantent!

Et le matin tôt, je prends plaisir à les regarder se mouvoir autour du bateau, sans but apparent. Dès que le soleil prend de la vigueur elles s’enfoncent tranquillement vers les profondeurs sans doute pour y profiter de la relative fraîcheur qui y règne.

Et je me demande pourquoi certains marins se délectent à les déchiqueter avec l’hélice de leur annexe (ces grandes méduses sont quasiment inoffensives et très peu urticantes). Sans doute, veulent-ils se venger de toutes celles qui, beaucoup plus petites, les ont surpris dans leur baignades antérieures ou bien sont-ils dégoûtés par leur aspect quasi-transparent qui révèle par trop leur intimité!

Jean-Marie

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »