Menu
Les voyages du Mayero

Les rencontres qui ont compté: la Grèce

Bateaux-amis

Mots-clés : Grèce, bateaux amis

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

Notre ami Didier. Il effectue les travaux sur le Mayéro depuis plusieurs années, et de quelle manière ! Architecte de formation il vit en Grèce depuis plus de quinze ans. En rupture de société dans les années 90, il a quitté la France à bord d’un voilier de 9 mètres et a fait escale dans ce pays. D’abord marin pêcheur à Milos, il a vécu ensuite à Syros, Eubée et Spetses où il a exercé divers métiers autour de la voile: skippeur, gréeur, ébéniste, préparateur… Installé à Kilada dans le Péloponnèse, il a complètement restauré un voilier italien en bois de 20 mètres. Méticuleux et doué manuellement, il sait tout refaire à bord. Ses interventions sur le Mayéro sont impeccables. Amoureux des vieux gréements, il possède une jolie barque grecque dont il peut être fier. Il a un caractère trempé et il est parfois un peu ours et râleur, Ce qui n’est pas fait pour déplaire à l’équipage du Mayéro. Il a vécu pas mal d’aventures et quand il est disposé, les raconte avec humour. Nous sommes heureux de nous compter parmi ses proches. Si vous êtes propriétaires d’un bateau, que vous croisez dans les parages et que vous avez des travaux délicats à réaliser à bord, adressez-vous à lui. Vous ne le regretterez pas

.

Didier dans son atelier tres concentre!!! Didier etablit avec nous la liste des travaux pour l'hiver. Remarquez l'ambiance detendue et les tapettes a mouches! Didier sur Arent, un voilier de 20 metres qu'il restaure

Pétroula et Babis Nous avons connu cette famille grecque , alors que Marion s’était enfoncé un hameçon dans le doigt et que nous cherchions un dispensaire! Ils habitent dans le golfe de Corinthe. Pétroula est professeur de français et Babis en plus de son travail dans une usine d’aluminium, exploite une petite ferme. Il fait son vin, son huile d’olive et du miel: Même s’il ne parle que le grec, nous avons de quoi échanger. Jean-Marie a même donné la main pour la taille de la vigne. Marion, notre fille, a beaucoup passé de temps avec leurs enfants et nous nous voyons assez régulièrement depuis.Grâce à leur point de vue et aux rencontres que nous faisons à chaque fois que nous les voyons, nous comprenons mieux la réalité quotidienne en Grèce. Notre relation s’est encore renforcée en 2009, lors de notre passage, quand Pétroula nous a emmenés sur le lieu de son enfance et nous a livré des souvenirs intimes qui expliquent ce qu’elle est devenue..

Notre amie Petroula Babys dans ses vignes

Alban est totalement hors normes. Nous l’avons rencontré dans le sud Péloponnèse où il a une petite maison. Amoureux de cette région de la Grèce qu’il a découvert il y a plus de trente ans, il la connait bien et nous en a fait bien profiter. Dans sa jeunesse, Il a vécu en communauté dans le Massif Central avant de s’installer près d’Antibes . En escale dans le midi , nous lui avons bien évidemment rendu visite . Il nous a amenés à Cannes, sur la promenade des anglais avec une de ses voitures de collection: la classe! Fana de 2cv, sa cour, son jardin , ses dépendances sont un véritable hommage au culte qu’il rend à la petite Citroen: ainsi tout l’espace ou presque est sacrifié au stockage, à l’entretien et à la restauration de ses petites chéries. Il voudrait que nous lui rendions plus souvent visite mais nos dernières navigations se sont déroulées assez loin de ses points de chute.

Alban , son fils Théo et le chienla  2cv d'Alban devant le Mayero

Daniel navigue sur un RM 900. Rencontré en Grèce, sur le chantier où nous avons notre bateau, nous apprenons qu’il habite en Normandie , pas loin de chez nous. Avec sa compagne Françoise, il exploite une petite ferme de la même taille que la nôtre. Elle s’occupe d’un élevage bio de veaux sous la mère et lui, produit un excellent Calvados. Journaliste à la revue nautique Voiles et Voiliers (il en a été même le rédacteur en chef), il connait toutes les “légendes” du monde de la voile. Et s’il reste admiratif des performances de certains marins, les anecdotes qu’il rapporte à ce sujet sont truculentes et son regard humaniste démystifient les idoles. Lui qui a navigué sur les plus beaux bateaux des autres et dans de nombreuses parties du monde, goûte enfin les joies (et les misères…) d’être propriétaire. Son RM lui a permis de découvrir Venise et l’Adriatique et une bonne partie des eaux grecques. Toujours en recherche , il est à l’affût des dernières innovations en matière d’économie d’énergie, de tenue des ancres, des programmes de navigation… Et ses analyses dans ces domaines sont forcément très intéressantes, métier oblige!

Daniel et son bateau, RM 900 notre copain Daniel, voisin fermier et journaliste maritime

Michel et Isabelle à Eubée. Délégués par notre copain Philippe pour nous recevoir à sa place, ils ont plus que rempli leur “tâche”. Expats comme sont nommés les français qui travaillent à l’étranger, ils ont pris l’habitude de s’adapter à d’autres pays: ainsi ils connaissent toutes les bonnes adresses et nous en ont fait profiter. Michel est de par son métier, un formidable électronicien et un champion en informatique. Les nouvelles technologies n’ont pas de secret pour lui et il nous a beaucoup appris dans ce domaine.C’est aussi un as en mécanique et en cuisine. Des talents qu’il pourra mettre à profit quand il partira avec Isabelle en grande croisière. En attendant il apprend avec passion les délices de la navigation à voile et la plongée. Nous sommes heureux de lui avoir appris quelque chose autour du matelotage et de la réparation des voiles. Nous repasserons les voir, ne serait-ce que pour le plaisir de partager un moment de balade nautique avec Michel ou pour se faire couper les cheveux par Isabelle. Accroche-toi Isabelle pour apprivoiser la mer, cela en vaut la peine!

Michel sur Hobo repare son genois Michel attentionne sur son genois

Katya;.la compagne de Philippe(voir la rubrique “naviguer de conserve”). Sa gentillesse n’a d’égale que son sens de l’hospitalité, sa culture et son naturel. Elle habite une superbe maison au-dessus de la ville d’Eretria à Eubée et nous a prêté sa villa au bord de l’eau d’où nous pouvions voir le Mayéro . Réelle polyglotte, nous avons pu échanger en français sur les sujets les plus délicats. Elle consacre sa vie à l’éducation de sa fille et rêve de grandes navigations avec Philippe. Bon vent donc et à bientôt.

Katya  à sa terrasse Sur le Xanthos: Katya, Chantal et Michel

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »