Menu
Les voyages du Mayero

Fin d’après midi (Ithaque)

Voyage 2004

Mots-clés : Grèce, Ionienne (mer), Ithaque

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

Une petite balade autour de la baie s’impose. A la sortie du village, nous croisons deux vieilles dames en noir. Elles vérifient les lampes d’un tabernacle, avant de se rendre à l’office du samedi soir. D’ailleurs les cloches de l’église les appellent. Maintenant, la petite route, à l’ombre des oliviers, surplombe la mer. Dans une crique encore ensoleillée, des baigneurs nagent tranquillement. Quelques anciens, immergés jusqu’au cou, maintiennent la tête hors de l’eau grâce à de petits mouvements presque imperceptibles. Tavli sous l'arbrePour rien au monde ils ne mouilleraient leur chapeau de paille. Ils parlent pour parler, de tout et de rien, sans temps mort mais sans animosité ni passion : ils se détendent et à bien les regarder il nous est facile de comprendre l’importance des bains de mer dans la culture méditerranéenne . Plus loin des barques de pêcheurs se balancent doucement dans le ressac. L’invite est décidément trop forte. Nous empruntons un des nombreux escaliers qui s’agrippent le long des rochers abrupt. Et le plus simplement du monde nous nous laissons glisser dans une eau claire et bonne, bonne, bonne… A la sortie , un vent doux et généreux sèche rapidement nos corps ragaillardis. Un joli bateau , toutes voiles dehors passe au large. Un pêcheur qui rentre, récupère l’annexe qu’un équipage néophyte et peu responsable avait laissé partir. Pêcheur au filet.Au retour, nous admirons les jolies maisons à flanc de colline, aux escaliers blancs interminables. De jolis hibiscus, des lauriers roses tout en fleurs et des orangers porteurs de beaux fruits sains mettent en exergue les murs blanchis à la chaux, les huisseries et les balcons bleus et verts, les tuiles ocres des toits en pente douce. Au passage nous réservons une table à la taverne locale et le cuisinier préparera de la horta (sorte d’épinards) : aujourd’hui c’est jour de fête… Chantal et Jean-Marie
 

Barques au repos sur IthaqueCaprier

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »