Menu
Les voyages du Mayero

A Skopelos, les copains d'abord...

Voyage 2010

Mots-clés : Anak, Grèce, Skopelos, Sporades

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications

Je souhaite être informé(e) de vos prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, nous n'en ferons bien entendu aucun usage commercial.

José est une mine: il a un humour dévastateur, il est toujours le premier à rendre service , et il n’hésite pas à payer de sa personne. Ainsi quand il tombe avec la mobylette de location, il s’arrange pour faire tampon pour ne pas abimer le bel engin et il veut garder un bon souvenir de la route, en y prélevant gentiment quelques gravillons qu’il prend soin de dissimuler dans sa blessure. Nous nous demandons parfois si son sens de l’altruisme ne cache pas autre chose: ne vise-t-il pas tout simplement à créer une telle ambiance autour d’Anak qu’il devient impossible de quitter Skopelos. Son magnétisme est tel, que tous ces jours, une flotille de 30 voiliers prétextait le mauvais temps pour nous entourer… Bref nous acceptons de plein gré d’être les victimes de sa gentillesse et de son bonheur de vivre… Nous profitons de ce séjour un peu forcé pour nouer ou renouer des relations avec d’autres équipages , car José nous laisse quand même du temps. Il y a tant à faire dans le port de Skopelos.

Echange Anak Mayero Echange Anak Mayero José veillesurles bateaux des copains José se fait soigner aaprès sa chute de mobylette Stéphanie et Thierry , l'équipage du Trisbal rencontrès lors de notre balade sur l'le

Le temps a l’air de se mettre au beau, nous allons pouvoir poursuivre notre route, à moins que le capitaine d’Anak nous jette encore un sort…

Il n'y a pas encore de commentaire, mais laissez le vôtre !

« »